Partager sur

Culture, Tradition

LES TREIZE DESSERTS, une tradition provençale qui mettra le soleil du LAVANDOU sur votre table de Noël en plein cœur de l’hiver !  

Vous connaissez les treize desserts mais vous souvenez-vous de la liste complète des 13 desserts? Découvrez ici les traditionnels 13 desserts « d’époque » lorsque bananes, ananas et noix de coco n’avaient pas encore atteint nos rivages 😉

LES TREIZE DESSERTS

Les 13 desserts comprennent d’abord la sacro-sainte pompe à huile (galette ronde ou allongée). Elle est confectionnée avec farine, huile d’olive, eau de fleur d’oranger ou graines d’anis et cassonade. La pompe à huile ne se coupe pas. Mais se rompt manuellement (sous peine d’être ruiné dans l’année).

Les mendiants

Vient ensuite les fruits secs appelés « les mendiants » (Li pachichoi).
Leurs couleurs symbolisaient celles des vêtements des ordres religieux qui vivaient de l’aumône. Noix et noisettes pour les Augustins, amandes pour les Carmes, figues sèches pour les Franciscains, raisins secs pour les Dominicains.
Le nougat blanc (cuit au bain-marie) et le nougat noir (cuit au feu)

Complétez ces desserts par des châtaignes, des pâtes de coings, des croquants aux amandes, des pralines, des pâtisseries maison.
Ou bien d’autres variantes régionales comme les fruits confits d’Apt et de Carpentras, les calissons d’Aix-en-Provence, les suce-miel d’Allauch, les biscotins, les oreillettes et toutes autres pâtisseries « maison ».

Le seul fruit exotique admis est la datte.

Le saviez-vous? Le premier dessert qui était traditionnellement dégusté était la pâte de coing. Car elle assurait adoucir tous les problèmes de l’année à venir !

Quant aux fruits frais

Vous avez le choix entre oranges, mandarines, pommes, poires, raisin (à l’époque, spécialement conservé depuis le début de l’Automne sur des clayettes dans les greniers).
Mais aussi les melons d’hiver.

Maintenant que vous savez tout, il vous suffit d’en choisir 13.

Et n’oubliez pas, le tout s’arrose d’un petit verre de vin cuit.

En effet, à  l’époque, après le repas, les provençaux entonnaient en famille des chants de Noël en provençal. Puis ils se rendaient à l’église pour la Messe de Minuit. Elle aussi était en provençal.

Au retour, afin de se ragaillardir ils savouraient des grains de raisins et des cerises à l’eau de vie. Ils grignotaient ce qui avait été laissé sur la table et  buvaient un petit verre de « SAUVO-CRESTIAN » (sauve-chrétien).

Quelques mots en provençal

  • LE PAIN ET LE VIN
    La pompe à l’huile    La poumpo à l’òli
    Le vin cuit                 Lou vin cue
  • LES FRUITS SECS (LES MENDIANTS)
    Les figues sèches       Lei figo seco
    Les raisins secs          Lei passariho
    Les noix                      Lei nouei
    Les amandes              Leis amelo
    Les noisettes              Leis avelano
    Les dattes                   Li dàti
  •     LES FRUITS FRAIS
    Les oranges             Lei arange
    Les pommes            Lei poumo
    Les poires                Lei pero
    Les mandarines       Lei mandarino
    Le raisin                   Lou rasin
  • LES DOUCEURS
    Les fruits confits d’Apt et de Carpentras
    Les suce-miel d’Allauch, les biscotins
    Les calissons d’Aix-en-Provence
Source Patricia GIRAUDO PESTANA

décembre

Publié par christelle

personnes ont vu cet article

# Automne # Eté # Hiver # Printemps

Vous aimerez aussi

Noël au Lavandou

Et si cette année, Noël se passait au bord de la mer? Sous les palmiers? Un noël couleur terre et mer ça vous tente?

décembre

Publié par christelle

Noël en Provence, fêtes et traditions

Les traditions de Noël en Provence sont bien ancrées dans le cœur des provençaux.

décembre

Publié par christelle

Marché Provençal au Lavandou

Tous les jeudis matins, retrouvez les produits typiquement provençaux au marché du Lavandou.

Toute l'année

Publié par christelle