Exposition « Partance » à la villa Théo

Accessible PMR

Date et heure

Ouvert du 09/10/2021 au 08/01/2022

Exposition à la villa Théo au Lavandou du 9 octobre au 8 janvier 2022. Collection d'art contemporain du département du Var. Exposition ouverte de 10h à 12h et de 14h à 17h. Du mardi au samedi. Exceptionnellement fermée mercredi 27/10.

À propos

Partance

L’exposition d’automne à la Villa Théo accueille une sélection de photographies contemporaines appartenant au Département du Var ; images confiées dans le cadre de ses actions qui visent à mettre à disposition des communes son fonds d'œuvres. Cette nouvelle collaboration avec l’institution varoise permet de présenter des œuvres de sept artistes nationaux et internationaux : Gautier Deblonde, Chris Kenny, Béatrice Mermet, Pierryl Peytavi, Jacqueline Salmon, Klavdij Sluban et Massimo Vitali.

Partance ; le titre de cette exposition évoque le voyage, le déplacement, une promesse d’ailleurs. C’est une large thématique chère aux photographes depuis la création de ce médium tant elle peut revêtir d’aspects, de formes, de démarches et de sens. Dans les milieux maritimes, le coup de partance était naguère ce coup de canon sans boulet que l’on tirait pour avertir qu'on allait mettre les voiles. Une bannière de partance flottait alors à la poupe du navire pour annoncer un prochain départ. Sur mer ou sur terre, le point de partance est celui à partir duquel on commence à compter les distances jusqu’au point de destination. Partance, comme un rêve en devenir.

Certaines des images de cette exposition ont été prises à l’extrême bout du monde (une locomotive abandonnée dans la neige du pôle Nord pour Gautier Deblonde) ou aux Etats-Unis (les courses folles des "bagnoles américaines" de Pierryl Peytavi), d’autres tout près d’ici (l’arsenal de Toulon et ses navires à quai chez Jacqueline Salmon). Toutes ont en commun la volonté de transcender, de transfigurer le médium et l’expérience du déplacement pour dire quelque chose de profondément personnel.

Partance, c’est aussi le signe du départ en vacances et l’envie de vivre les plaisirs du littoral méditerranéen, comme dans les grands tirages de plages varoises si particuliers du photographe italien Massimo Vitali. C’est encore, la possible rencontre entre la réalité du moment et un étrange sentiment intérieur de vagabondage chronique, comme chez le Français d’origine slovène Klavdij Sluban. Chez Béatrice Mermet, c’est le questionnement du paysage comme territoire vécu par l’homme, notamment à travers ses images des environs urbains de Port-Saint-Louis-du-Rhône. Quant à la poésie des dessins flottants de Chris Kenny, elle nous emmène vers l’au-delà de la géographie, vers des paysages réinventés.

Raphaël Dupouy

Environnement

  • En périphérie de la ville
  • Arrêt de transport en commun à moins de 500 m
  • Arrêt de bus à moins de 500 m

Tarifs

Gratuit

Labels

Classement & Labels

  • Peinture
  • Exposition

Accessibilité

  • Accessible en fauteuil roulant en autonomie

Situation

Afficher / Masquer

Suggestions à proximité