iconeFB Les Webcams iconeFB Les vidéos iconeFB Diaporama iconeFB Plan du Lavandou Rejoignez-nous
< Retour

Janvier 2018

Accueil >Agenda > Janvier 2018 > Conférence - Vendredi culturel - "Cavalière, histoire d’un quartier"

vendredi-culturels-cavaliere-19012018_resize5f7n8P6qQgL1U

Conférence - Vendredi culturel - "Cavalière, histoire d’un quartier"

Début : 19-01-2018
Fin : 19-01-2018
Horaires : 20h30

Adresse : Espace Culturel
Avenue de Provence
83980 Le Lavandou

Téléphone : +33(0)49 4 00 40 50

info@ot-lelavandou.fr
"Cavalière, histoire d’un quartier" par Carine ROBLIN-ENGELFRED, le 19 janvier 2018
 
Après une conférence sur Saint-Clair en janvier 2016 et dans l’idée de faire régulièrement un zoom sur un quartier du Lavandou, sur son histoire et son devenir, cette nouvelle saison des "Vendredis Culturels" fait cette année un focus sur Cavalière. "Il est bien rare qu'un site remarquable comme peut l'être consideré Cavalière n'ait pas d'histoire, confie Carine Roblin-Engelfred. Histoire de séduction (il est difficile d'en échapper). Histoire d'annexion (en douceur faut-il le préciser) puisque après plusieurs incursions de peuples d'origines diverses, Cavalière (Alconis) devint colonie grecque puis romaine 50 ans avant Jésus-Christ et ce pendant six siècles environ. De nombreux bouleversements liés à notre histoire nationale ponctuèrent de manière plus ou moins heureuse la destinée de ce petit paradis. À partir des années 1880 environ, quelques amoureux de ces contrées méridionales ne manquèrent pas de repérer l'attrait de Cavalière et particulièrement pendant la saison hivernale pour des raisons de climat qu'il sera aisé de comprendre. Le développement d'infrastructures touristiques attendra le XXe siècle d'une manière modérée en premier lieu puis en s'accélérant à partir des années 70. Cette vocation touristique devra, dès aujourd'hui et pour l'avenir, s'accompagner de mesures de protection et de préservation de ce patrimoine naturel si précieux. Puisque, “nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants", comme l’écrivait Saint-Exupéry, citant un proverbe africain dans son livre Terre des hommes."
 
Par Carine ROBLIN-ENGELFRED, Cavalièroise descendante de la famille Engelfred à qui l’ont doit notamment le Temple d’Hercule ainsi que l’hôtel Surplage.